Première semaine au Camp

Et voilà, déjà la première semaine du Camp Nano est passée. Voici le premier bilan de ma participation. J’essayerai d’en faire chaque semaine.

Jusqu’ici, j’avais suivi religieusement le calendrier : écrire tous les jours, ne fusse qu’un peu. J’ai tenu jusqu’à jeudi. Vendredi et le week-end ont été occupés par divers rendez-vous et la vie familiale (on ne peut quand même pas tout arrêter non plus pour le Nano !) et je me retrouve lundi soir à reprendre le fil et écrire mon article récapitulatif.

campnanostartedCôté compteur, j’en suis à 23 pages écrites. Ce qui est peu et beaucoup selon le point de vue, comme souvent : Peu puisque je suis en retard d’une dizaine de pages sur l’objectif. Beaucoup puisque ça me fait 89 pages que je n’aurais pas écrites sans le nano.

En vrai, j’ai du retard dans ce que j’avais prévu, j’ai sauté certaines étapes et n’en ai pas encore réalisées d’autres. Mais quand même, globalement je tiens ce que je me suis fixée. C’est le but que je veux atteindre ce mois-ci : réaliser ce que je me donne comme objectifs, même avec un petit peu de marge. L’important est de faire et de continuer d’avancer.

Ce mois de juillet, je veux déverrouiller mon écriture et créer une routine. On dit qu’il faut 3 semaines pour ancrer une nouvelle habitude. Je me donne jusqu’au 21 juillet pour mettre au point ma routine et la rôder, et les 10 derniers jours, je suis sensée tracer et noircir du papier au mètre ^^.

J’ai aussi décidé d’écrire sur 3 axes : perso, public et créatif.

Axe 1 : écriture perso

C’est reprendre l’habitude du journal. J’ai tenu un journal à l’adolescence comme beaucoup, et puis de façon plus espacée par la suite. Aujourd’hui, je pense que le journal peut m’apporter de nouvelles choses. J’ai passé les 40 printemps il y a peu. A présent, j’en sais plus et je vois plus loin ou autrement les choses du quotidien. Alors que je relisais rarement mes journaux, je les vois maintenant comme une ressource pour mieux me connaître et appréhender les problèmes de la vie.

Axe 2 : les blogs.

Au pluriel, puisque j’en ai un autre pour mon autre passion, le fil.

Plus d’articles, ainsi que plus d’interactions sur les réseaux, parce que pffiou, qu’est-ce qu’il y a à voir chez chacun – chacune qui publie et montre à voir son petit bout d’univers.

Aujourd’hui la blogo féminine francophone est en plein essor et c’est vraiment cool tous ces blogs fourmillants de trouvailles et d’idées, même si parfois je trouve que c’est avec un peu trop d’affiliation et de monétisation.

Après, chacun fait ce qu’il veut sur son blog, et personnellement, j’ai fait le choix d’écrire sur ce qui me plaît comme marques, services ou autres blogs. Rien de ce que je cite ne l’est à la demande et si ça devait jamais arriver (ce dont je doute, je suis troooop loin dans les limbes de Mr. Google ^^), je l’annoncerai clairement et ce sera vraiment occasionnel.

Axe 3 : écriture créative

Ben oui, enfin ! C’est quand même le vrai gros morceau du Nano ^^, écrire un roman – ou en tout cas une nouvelle, peu importe son nombre de mots.

Je suis les conseils du livre du NaNoWriMo, Écrire un livre en un mois que j’ai acheté en ebook. J’ai été heureusement surprise de moi-même : en quelques jours, j’ai trouvé une série de bonnes idées dans des directions que je n’aurais pas du tout imaginées de prime abord. C’est plus que prometteur. Mais rien n’est gagné, parce qu’écrire ainsi « à sec » demande vraiment un effort sur soi-même ! Je dois me forcer un peu pour rester concentrée sur ma page pendant mon heure-heure et demie de scribouillage de midi.

C’est bizarre comme quelque chose dont j’ai autant envie me demande autant d’effort au moment de le réaliser. Il doit y avoir un truc que je dois encore découvrir…

Bordure décorativeAujourd’hui, j’ai lu les conseils et directives du chapitre sur la semaine 2, celle de tous les dangers, paraît-il, et commencé à réfléchir à comment mettre en branle mes personnages.

A voir si j’arrive à tenir mes objectifs cette semaine encore…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *