Platinum Plaisir (et Kaweco Ice Sport)

L’an passé, j’ai donc étoffé ma panoplie de stylos (étant belge, un stylo est pour moi forcément un stylo plume) tout d’abord avec le Lamy AL Star, ensuite avec trois autres commandés en ligne chez JetPens :

  • Kaweco Ice Sport – plume F – couleur orange (23,50 $)
  • Platinum Plaisir – plume 03 – couleur Ice White (22,00 $)
  • Sailor Lecoule – plume MF – couleur verte (42,08 $)

IMG_1363 (2014_09_04 16_31_39 UTC)

 

Ces trois marques de stylos sont nouvelles pour moi. Mais j’ai eu envie de les essayer à force de lire régulièrement leurs noms sur internet et me suis décidée à faire un essai avec ces modèles abordables.

Voici mes impressions des deux premiers, le Kaweco Ice Sport et le Platinum Plaisir.

Pour le premier, ce fut vite joué : nous ne nous sommes pas entendus ! Du tout.

Alors qu’il est devenu un grand classique et que son design compact et le côté passepartout me faisait bien envie, une fois la cartouche en place et le trait amorcé – en quelques coups de plume – son débit s’est fait irrégulier d’une demie page A5 et m’a fait 3 raté. “un peu raide, l’engin. Nous ne vieillirons pas ensemble.” ai-je noté sur le coup.

Par contre, je l’ai fait tester par mon mari, qui lui en a été ravi. Il est encore dans sa trousse à l’heure qu’il est ! Ce doit être un stylo de droitier, une plume à tirer plutôt qu’à pousser. Bon… Je referai peut-être un essai à l’occasion. Même si je sais que la petitesse du corps et le capuchon hexagonal ne me le rendront pas confortable pour en faire un stylo régulier.

Exit donc Kaweco, place au Platinum Plaisir.

Dix minutes de gribouillis d’amorçage après l’insertion de la cartouche de couleur Blue light – en fait un joli turquoise, parce que je n’aime pas écrire en noir comme la cartouche livrée avec le stylo, j’ai vu un trait fin, régulier. Test d’écriture, arabesques, lignes tirées, poussées. La plume est bien un peu dure (j’ai lu que c’est une des caractéristiques de la marque) mais constante et finalement bien agréable.

Le corps est suffisamment long pour ne pas devoir mettre le capuchon au bout. Le stylo reste léger et bien balancé tel quel. Le capuchon se clipse fermement et est réputé hermétique. Je verrai en métropole si effectivement cela empêche l’encre de sécher à l’intérieur (ici à Kourou, le climat tropicale est ignoble pour le papier, mais a l’avantage de retarder le syndrome de la plume sèche !).

IMG_1366 (2014_09_04 16_31_39 UTC)

Le corps et le grip sont sans aspérité, à l’exception de la bague un peu large séparant les deux parties, et d’un diamètre de +/- 1 cm. Confort maximal donc. Pas de pas de vis râpant l’index et le majeur, pas d’arêtes vives. Tout juste une petite butée arrondie pour le clips du capuchon. Le grip se termine comme en pente douce en surplomb de la plume et est transparent sur le conduit et l’encre visible à l’intérieur.

IMG_1530 (2014_10_26 18_56_05 UTC) 1

Dernier point : les cartouches Platinum sont propriétaires. Elles sont scellées d’une grosse bille grise qui doit ravir les collectionneurs de bille de cartouche ! J’avais acheté un paquet de couleur light Blue (seulement par 2 Triste,1,65 $). Par la suite, j’ai pris une boite de 10 cartouches Pigmented Blue (5,70 $) pour revenir à un bleu plus proche de ce que j’utilise quotidiennement.

Au début, le débit a été un peu variable. Il diminuait parfois quand j’écrivais plus vite et sans pause. Mais ce n’était pas au point d’être gênant. A l’usage, le débit est satisfaisant, doux et régulier.

bordure

Conclusion

Je suis contente de cette acquisition et de la découverte de la marque Platinum. C’est une belle trouvaille faite grâce à internet, qui est une fenêtre ouverte sur le monde quand on en fait bon usage. Le Plaisir est l’entrée de gamme de Platinum, derrière le Preppy qui se vend à 5€. Cette version en aluminium est moins chère que le Lamy AL Star.

Je n’en suis pas à envisager d’investir dans un 3776 ou un Kanazawa en laque (dans les 175-200$ !) mais si l’occasion me présente un Platinum Balance ou Cool, pourquoi pas. La dureté de la plume n’en ferait pas une de mes marques de référence mais il faudra tester pour le vérifier Clignement d'œil.

Aujourd’hui, le Platinum Plaisir est le stylo que j’utilise au quotidien, avec le Lamy et le Sailor Lecoule que je vous présenterai dans un prochain billet.

Et vous, avez-vous testé des stylos Platinum ou Kaweco ? Avez-vous déjà eu des déceptions comme moi avec le Ice Sport ? Je serais ravie d’avoir votre avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *