Carnet Life Noble Note

Après le stylo plume tout terrain, voici aujourd’hui la présentation de mon carnet n°1.

Je cherchais un joli carnet, qui ne soit ni trop fantaisie ni trop austère, d’une bonne qualité puisque j’y écris quasiment exclusivement au stylo plume. Dans ma commande passée il y a quelques mois sur JetPens, j’ai jeté mon dévolu sur ce carnet de la marque japonaise Life. J’ai pris le format A5, il est disponible également en B5 et A4, ainsi que quadrillé ou vierge.

La difficulté des achats en ligne, c’est d’être réduit à imaginer l’article d’après les photos et les descriptions – éventuellement aussi les avis d’autres utilisateurs mais ce n’est pas toujours très fiable. On compare les informations, mais ce n’est pas la même chose que prendre l’objet en main, le voir, le soupeser, l’ausculter. Mais dans ce cas-ci, on peut dire que j’ai eu la main heureuse !

Carnet Life Noble Note
Carnet Life Noble Note A5 ligné

D’aspect, ce carnet (ou cahier, c’est un peu les deux) rentre dans les critères décrits plus haut. Il est assez joli, un peu rétro avec une couverture en carton décorée d’un encadrement à l’ancienne et avec la marque Life en lettres dorées embossées.

La reliure a été pour moi une nouveauté : Je n’avais pas encore rencontré ce système de reliure composé de quatre cahiers intérieurs cousus et encollés ensemble avec la couverture rentrée entre les cahiers extérieurs, le tout maintenu par une bande adhésive bien solide. Cela permet une ouverture assez plate, et même à 180° à certains endroits. En tout cas, il n’y a pas d’agrafe ou d’encollage gênant. J’avais un peu peur de voir craquer la jonction des cahiers mais non non, tout cela reste bien en place. Ci-dessus, l’état du carnet à quelques pages de sa fin et après 10 mois d’utilisation intensive (je suis soigneuse, mais quand même !).

IMG_1867     IMG_1870

Life est, semble-t-il, renommé pour son papier de belle qualité. Ici, les pages sont de couleur ivoire, une teinte moyenne qui ne gâche rien de la couleur de l’encre. La surface est parfaitement douce. Je n’ai vu aucune micro peluche enquiquiner la plume de mon stylo. Un peu comme avec les papiers Clairefontaine, sauf qu’ici, le grammage est de 85 gr/m² et non de 90 gr. Comme on peut l’attendre d’un papier adapté à la plume, pas de traces à travers, juste une légère ombre au verso. J’ai utilisé diverses plumes, du EF au M, des encres effaçables, permanentes, pigmentées. Pour chacune, la même tenue : irréprochable. Enfin, on distingue un léger filigrane par transparence.

IMG_1874    IMG_1875    IMG_1877

Pour le carnet ligné, les 100 pages sont bordées d’une ligne extérieure plus grasse en haut et en bas. Les 23 lignes ont un écart de 8 mm. Des repères espacés d’1 cm permettent de tracer rapidement des marges bien droites ou de transformer son carnet en un registre tout à fait personnalisé.

IMG_1866

bordure

J’ai été tellement contente de ce carnet que j’en ai recommandé un dans la foulée pour éviter de tomber trop court avant d’être en métropole et de pouvoir trouver d’autres carnets de qualité équivalentes.

C’est juste un vrai plaisir d’écrire avec !

 

 

Autres revues (en anglais) du carnet Life Noble Note, toutes deux de 2013 :

http://edjelley.com/2013/10/06/life-noble-notebook-a5-review/

https://wonderpens.wordpress.com/2013/05/07/life-japanese-stationery-noble-note-ruled-book/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *